RRI Live!

Écoutez Radio Roumanie Internationale en direct

« Horia » – premier long-métrage d’Ana-Maria Comănescu

Le public roumain a pu le voir en avant-première nationale lors du festival Les Films de Cannes à Bucarest, où il a été présenté dans la section Les Avant-premières de l’automne, remportant le Prix du public.

Filmul „Horia”, debutul în lungmetraj al regizoarei Ana-Maria Comănescu
Filmul „Horia”, debutul în lungmetraj al regizoarei Ana-Maria Comănescu

, 11.05.2024, 10:02

« Horia », premier long-métrage de la réalisatrice roumaine Ana-Maria Comănescu

« Horia », premier long-métrage de la réalisatrice roumaine Ana-Maria Comănescu, est récemment sorti dans les salles de cinéma de Roumanie. « Horia » a été projeté en première mondiale au Festival du film Black Nights de Tallinn, en Estonie, en novembre 2023. Le public roumain a pu le voir en avant-première nationale lors du festival Les Films de Cannes à Bucarest, où il a été présenté dans la section Les Avant-premières de l’automne, remportant le Prix du public.

Ce road-movie et un coming of age (donc un film sur l’errance et le passage à l’âge adulte), sur un scénario également écrit par Ana-Maria Comănescu, raconte l’histoire de Horia, un adolescent de 18 ans qui vit dans un village roumain et qui est amoureux d’une jeune fille habitant à l’autre bout du pays. Une querelle de trop avec son père pousse Horia à se rebeller et à quitter la maison familiale sur un coup de tête et… sur la vieille mobylette de son père. Sur son chemin, il fait la rencontre d’une gosse très intelligente, Stela, qui l’accompagnera dans son voyage et aux côtés de laquelle il surmontera plusieurs obstacles.

 

Avant « Horia », Ana-Maria Comănescu avait réalisé trois courts-métrages

Avant « Horia », Ana-Maria Comănescu avait réalisé trois courts-métrages (In the House, Te mai uiți și la om/On regarde aussi la tête de la personne et Pipa, le sexe et l’omelette), qui ont été récompensés de prix et de sélections à des festivals étudiants et internationaux ainsi que de deux nominations aux Prix Gopo du cinéma roumain. Avec chacune de ces productions, la réalisatrice a voulu sortir de sa zone de confort et assumer des risques. C’est ce qu’elle a fait avec « Horia » aussi, en choisissant deux acteurs débutants, Vladimir Țeca et Angelina Pavel, pour endosser les principaux rôles et traverser le pays sur une moto Mobra, fabriquée en Roumanie dans les années 1970.

Ana-Maria Comănescu explique: « J’avais réalisé un road-movie quand j’étais à la fac, mais là les personnages roulaient en voiture, pas à moto, ce qui a été techniquement plus facile. J’aime beaucoup ce genre de production, toujours en mouvement et en déplacement d’un endroit à un autre. En effet, c’est compliqué, mais aussi mémorable et ça laisse un souvenir en même temps fou et agréable. J’ai toujours voulu débuter avec un road-movie, qui est un de mes genres cinématographiques préférés. C’est un plaisir de jouer avec un genre qui existe déjà, car on peut l’épicer avec des tas d’éléments venus de genres divers. Je suis donc partie de cette idée et puis j’ai pensé à la transformation de Horia, le personnage principal, à travers son voyage. Puisqu’il fait évidemment   preuve de moins de maturité d’action au début qu’à la fin de son périple. Ce voyage, qui s’étend sur une semaine, l’aide à mûrir et c’est précisément cet aspect de l’histoire qui m’a semblé très intéressant à explorer: Horia sort pour la première fois de son petit village perdu de la Dobroudja, en pensant qu’il ne s’absentera pas au-delà d’une journée. Sauf que son voyage acquiert une dimension initiatique et s’avère être plus long et plus compliqué qu’il ne le pense. Et puis, chose très importante, une fois sorti de son village, Horia découvre le monde, or moi j’ai voulu que nous, les spectateurs, le découvrions avec lui et l’accompagnions dans ce voyage tellement important pour lui. Je l’ai déjà dit, le film fait aussi appel à la nostalgie et je crois que le personnage de Horia nous fait revivre avec lui ce passage de l’adolescence à l’âge adulte. Je suis sûre que la plupart d’entre nous ont fait quelques folies à l’adolescence, ont pris des risques quand ils étaient amoureux, en espérant un amour partagé. Il m’a semblé que nous sommes nombreux à nous identifier avec l’histoire de Horia. »

 

Les deux acteurs principaux sont Vladimir Țeca et Angelina Pavel   

Ana-Maria Comănescu, qui a écrit et réalisé le film « Horia », a raconté son choix des deux acteurs principaux – Vladimir Țeca et Angelina Pavel – ainsi que la construction de la relation qui se tisse entre leurs personnages.  « J’ai planché plusieurs années sur le scénario, à l’écrire et réécrire, ce qui m’a fait comprendre que la relation entre  Horia et Stela est en réalité le noyau du film. C’est sa relation avec  Stela qui aide Horia à changer et à aller jusqu’au bout de ce chemin initiatique. C’était donc important qu’il y ait des différences entre les deux, qui les rendent quelque peu complémentaires. Horia est introverti et anxieu, effrayé par le monde autour, tandis que Stela est tout son opposé, ouverte d’esprit et adaptable à toute situation. Et je crois que chacun d’eux peut apprendre des choses de l’autre. En plus, j’ai beaucoup voulu éviter de tomber dans un piège romantique, ce qui m’a fait choisir un écart d’âge important entre Horia et Stela. Il arrive souvent qu’une jeune fille de treize ans comme Stela soit bien plus mûre qu’un garçon de dix-huit ans comme Horia. »     

 

Le tournage a eu lieu dans des décors naturels spectaculaires de Roumanie

Liviu Cheloiu, Daniela Nane, Mihaela Velicu, Dragoș Olaru et Robert Onofrei font eux-aussi partie de la distribution du film « Horia ». Le tournage a eu lieu dans des décors naturels spectaculaires de Roumanie, des sites que le public aura l’occasion de découvrir sous une nouvelle lumière. (Trad. Ileana Ţăroi)

Afișul filmului „Trei kilometri până la capătul lumii”
Espace Culture samedi, 15 juin 2024

Créé en 2010, ce prix est attribué à un long-métrage qui aborde des personnages ou une thématique LGBTQ, une production mémorable qui reflète...

„Băieții buni ajung în Rai”, un nou film de Radu Potcoavă
Espace Culture samedi, 08 juin 2024

Nouveaux rôles au cinéma pour Bogdan Dumitrache

Bogdan Dumitrache, un des acteurs les plus talentueux et les plus primés de la nouvelle vague du cinéma roumain, est le protagoniste de deux films...

Nouveaux rôles au cinéma pour Bogdan Dumitrache
L’Exposition DAR
Espace Culture samedi, 01 juin 2024

L’Exposition DAR

Le Musée national d’histoire de Roumanie vient d’inaugurer à Bucarest une nouvelle exposition – « DAR – Dons, rachats, récupérations,...

L’Exposition DAR
„Galeria terapiilor” pentru copiii cu nevoi speciale
Espace Culture samedi, 25 mai 2024

« La Galerie des thérapies »

Nous sommes à Brasov, dans le centre de la Roumanie, pour découvrir un événement pas comme les autres, censé attirer l’attention sur les...

« La Galerie des thérapies »
Espace Culture samedi, 18 mai 2024

Le musée de Sighişoara

Sighișoara est une des villes de Roumanie à avoir réussi à préserver un centre-ville médiéval attractif. Son nom est lié à celui du prince...

Le musée de Sighişoara
Espace Culture samedi, 04 mai 2024

L’exposition installation « Résurrection » de l’artiste Eugen Raportoru

Cette année, durant les mois d’avril et de mai, marqués par les fêtes pascales catholiques et orthodoxes, la Galerie d’art CREART de Bucarest...

L’exposition installation « Résurrection » de l’artiste Eugen Raportoru
Espace Culture samedi, 20 avril 2024

« Le Cas de l’ingénieur Ursu » – un documentaire sur la quête de la justice

Gheorghe Ursu a été tué dans les cellules de la Securitate (l’ancienne police politique communiste) après avoir contesté la décision de...

« Le Cas de l’ingénieur Ursu » – un documentaire sur la quête de la justice
Espace Culture lundi, 15 avril 2024

La Foire du livre de Londres

Exprimée de manière synthétique par le générique/motto « Vocile libertății / Voices of Freedom » (Les Voix de la liberté), la participation...

La Foire du livre de Londres

Partenaire

Muzeul Național al Țăranului Român Muzeul Național al Țăranului Român
Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS
Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online
Institului European din România Institului European din România
Institutul Francez din România – Bucureşti Institutul Francez din România – Bucureşti
Muzeul Național de Artă al României Muzeul Național de Artă al României
Le petit Journal Le petit Journal
Radio Prague International Radio Prague International
Muzeul Național de Istorie a României Muzeul Național de Istorie a României
ARCUB ARCUB
Radio Canada International Radio Canada International
Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti” Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti”
SWI swissinfo.ch SWI swissinfo.ch
UBB Radio ONLINE UBB Radio ONLINE
Strona główna - English Section - polskieradio.pl Strona główna - English Section - polskieradio.pl
creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti
italradio italradio
Institutul Confucius Institutul Confucius
BUCPRESS - știri din Cernăuți BUCPRESS - știri din Cernăuți

Affiliations

Euranet Plus Euranet Plus
AIB | the trade association for international broadcasters AIB | the trade association for international broadcasters
Digital Radio Mondiale Digital Radio Mondiale
News and current affairs from Germany and around the world News and current affairs from Germany and around the world
Comunità radiotelevisiva italofona Comunità radiotelevisiva italofona

Diffuseurs

RADIOCOM RADIOCOM
Zeno Media - The Everything Audio Company Zeno Media - The Everything Audio Company