RRI Live!

Écoutez Radio Roumanie Internationale en direct

La Bibliothèque du monastère de Sinaia

Dans l’espace médiéval roumain, l’érudition et tout ce qui était liée à l’enseignement ainsi qu’à l’écriture et à l’impression de livres étaient concentrés à l’intérieur et autour des monastères. Ce fut le cas du monastère Sinaia, sis dans la station montagnarde homonyme de la Vallée de la Prahova. Avec son architecture impressionnante, ce lieu de culte orthodoxe s’est aussi fait remarquer par son association avec une importante famille princière et érudite des Cantacuzène.

La Bibliothèque du monastère de Sinaia
La Bibliothèque du monastère de Sinaia

, 19.05.2024, 10:18

 

Dans l’espace médiéval roumain, l’érudition et tout ce qui était liée à l’enseignement ainsi qu’à l’écriture et à l’impression de livres étaient concentrés à l’intérieur et autour des monastères. Ce fut le cas du monastère Sinaia, sis dans la station montagnarde homonyme de la Vallée de la Prahova. Avec son architecture impressionnante, ce lieu de culte orthodoxe s’est aussi fait remarquer par son association avec une importante famille princière et érudite des Cantacuzène. D’ailleurs, le fondateur du monastère, érigé entre 1690 et 1695, est le spătar (boyard commandant militaire) Mihail Cantacuzino, le même qui a fait construire le premier hôpital civil de Bucarest, l’Hôpital Colţea.

 

Un lien entre le monastère de Sinaia et les bibliothèques modernes de Valachie

 

Ce que l’on sait moins c’est le lien qui a existé entre ce monastère et les bibliothèques modernes de Valachie, un lien dont parle Simona Lazăr, chercheuse et bibliothécaire au Centre culturel « Carmen Sylva » de Sinaia.

 

Simona Lazăr : « L’année 1695, année de la consécration du monastère, a aussi été celle de la fondation de la première bibliothèque de Sinaia. Le stolnic (boyard chargé de gérer les cuisines et les repas du prince) Constantin Cantacuzino, grand érudit de son temps et frère de Mihail Cantacuzino, a fait don au monastère du livre qui porte aujourd’hui encore le numéro d’inventaire 1. C’est l’Evangile en grec et en roumain » imprimé à Bucarest en 1693. Le monastère détient à présent quatre exemplaires de cet ouvrage, qui a une particularité, à mon avis. Il réunit les quatre frères Cantacuzino. Comment ? Eh bien, le don a été fait par le stolnic Cantacuzino au monastère érigé par son frère, le spătar Mihail Cantacuzino, il a été imprimé en 1693 dans l’imprimerie créé presqu’une décennie auparavant par son frère, Șerban Cantacuzino, prince régnant de Valachie, et il a été ultérieurement traduit par un autre frère, Iordache Cantacuzino. Le monastère détient des livres écrits en langue roumaine avec l’alphabet cyrillique. Il détient aussi des livres en grec et même en allemand. L’ouvrage le plus ancien est une édition du Nouveau Testament, publiée à Leipzig en 1564. Il y a ensuite un Antologhion (le Recueil de textes religieux) de Câmpina datant de 1643 et un recueil de textes de loi de 1652, imprimé à Târgoviște. Vient ensuite la Bible de Bucarest en 1688, également connue sous le nom de Bible de Șerban Cantacuzino, puisque c’est lui qui en a disposé et surveillé l’impression. La bibliothèque du monastère s’est agrandie à travers le temps. La plupart des ouvrages étaient des livres de culte, pour le service religieux. »

 

L’amour du livre est une autre caractéristique de la famille Cantacuzino

 

D’ailleurs, l’amour du livre est une autre caractéristique de la famille Cantacuzino, qui a produit de nombreux princes régnants de Valachie et qui a marqué l’histoire politique et culturelle jusqu’à l’époque contemporaine, rappelle Simona Lazăr.

« Mais pour comprendre comment il est possible que quatre frères aiment à ce point les livres, il faudrait connaître plusieurs choses sur leur enfance. Leur père, le postelnic (boyard chargé de gérer les audiences princières) Cantacuzino, avait créé, dans la maison familiale, une petite bibliothèque pour son propre plaisir et pour l’éducation de ses enfants. Ils ont compris l’importance des livres et c’est là que leur formation a commencé. Et je dirais aussi que c’est là qu’avait été plantée la graine de cette bibliothèque de Sinaia. Il faudrait aussi ajouter qu’au moins deux des frères, Constantin et Mihail, ont fait des études dans la ville italienne de Padoue. C’est là que Constantin Cantacuzino a commencé à se passionner des livres, ce qui l’a poussé à créer, par la suite, sa propre bibliothèque au monastère de Mărgineni. En plus, nous, les bibliothécaires, devons à Constantin Cantacuzino le fait qu’il a ramené de Padoue une science de la description bibliographique des livres, telle qu’elle était au XVIIème siècle. Bien-sûr qu’un tas de choses ont changé avec le temps, mais la façon dont aujourd’hui l’on dresse un catalogue des livres déposés dans un espace commun appelé bibliothèque, qu’elle soit privée, publique ou d’un monastère, eh bien, cela a commencé en Valachie grâce à Constantin Cantacuzino. »

 

Un fonds de livre ancien qui s’élargit

 

Le monastère fondé à Sinaia par le spătar Mihail s’élargit, entre 1842 et 1846, avec une église plus grande et deux ailes de cellules monacales. Son visage actuel date des années 1897 – 1903, lorsque Nifon Popescu en a été le  supérieur et l’Éphorie des Hôpitaux civils entreprend de gros travaux de rénovation, sous le règne du roi Carol I. C’est d’ailleurs la période la plus faste de la bibliothèque du lieu de culte, qui enrichit son patrimoine dans une conjoncture que Simona Lazăr décrit pour RRI.

« Le monastère a enrichi son fonds de livre ancien à l’époque de Carol I, quand le lieu de culte faisait partie des 19 ermitages et monastères gérés par l’Ephorie des Hôpitaux civils ; c’est ici que débutait l’effort de mettre au point le premier musée monacal, dont l’inauguration remonte à l’année 1895, lorsque le monastère comptait deux siècles d’existence. C’est donc vers 1890 que le supérieur du monastère est chargé de parcourir les paroisses de la région et de collecter objets de culte, vêtements ou encore livres anciens pour constituer le musée. »

 

        Malheureusement, sur les ordres des autorités communistes du pays, l’année 1948 ouvre une période soi-disant de « dé-fascisation » de la bibliothèque du monastère, de nombreux livres ont disparu de Sinaia sans laisser des traces jusqu’à nos jours. (Trad. Ileana Ţăroi)

 

Sursa foto: unsplash.com
L'Encyclopédie de RRI dimanche, 09 juin 2024

Gheorghe Marinescu, le père de la neurologie roumaine.

Qui est Gheorghe Marinescu ?   Médecin roumain des plus importants du pays, dont le nom est lié au début de l’étude des maladies...

Gheorghe Marinescu, le père de la neurologie roumaine.
Radio Romania International
L'Encyclopédie de RRI dimanche, 02 juin 2024

Bains publics, bains privés et stations balnéaires en Roumanie

Depuis les temps les plus reculés de l’histoire, les bains publics ont constitué des lieux complexes, où se mélangeaient l’hygiène, le...

Bains publics, bains privés et stations balnéaires en Roumanie
afis expozitie tematica foto muzeulbucurestiului
L'Encyclopédie de RRI dimanche, 26 mai 2024

Les anciens livres religieux roumains

Avant l’apparition de l’imprimerie au milieu du 15e siècle, qui a représenté la révolution la plus importante de l’histoire du livre et de...

Les anciens livres religieux roumains
L’église roumaine de Jéricho
L'Encyclopédie de RRI dimanche, 12 mai 2024

L’église roumaine de Jéricho

Le monde chrétien s’est toujours beaucoup intéressé à ses lieux saints d’Orient, où il a construit des édifices ouverts aussi bien aux...

L’église roumaine de Jéricho
L'Encyclopédie de RRI dimanche, 05 mai 2024

Les libraires de l’ancien Bucarest : Leon Alcalay

A travers l’histoire, la culture a été non seulement un moyen d’élévation spirituelle, mais aussi une source de changement économique et...

Les libraires de l’ancien Bucarest : Leon Alcalay
L'Encyclopédie de RRI dimanche, 21 avril 2024

La périphérie bucarestoise à travers le temps

Au fait, entourée d’un réseau de faubourgs, coagulés sur des terrains ayant appartenu à d’anciens villages, seule la zone centrale était...

La périphérie bucarestoise à travers le temps
L'Encyclopédie de RRI lundi, 15 avril 2024

Dincă Schileru

En Roumanie, l’histoire locale est riche de noms importants, liés à leurs lieux de naissance par des œuvres culturelles, sociales, de charité...

Dincă Schileru
L'Encyclopédie de RRI vendredi, 29 mars 2024

Deux grands architectes de Bucarest: Leonida Negrescu et Jean Monda

Deux noms importants d’architectes se retrouvent aux entrées des immeubles de la bourgeoisie bucarestoise : Leon Schwartz, ou Leonida...

Deux grands architectes de Bucarest: Leonida Negrescu et Jean Monda

Partenaire

Muzeul Național al Țăranului Român Muzeul Național al Țăranului Român
Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS
Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online
Institului European din România Institului European din România
Institutul Francez din România – Bucureşti Institutul Francez din România – Bucureşti
Muzeul Național de Artă al României Muzeul Național de Artă al României
Le petit Journal Le petit Journal
Radio Prague International Radio Prague International
Muzeul Național de Istorie a României Muzeul Național de Istorie a României
ARCUB ARCUB
Radio Canada International Radio Canada International
Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti” Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti”
SWI swissinfo.ch SWI swissinfo.ch
UBB Radio ONLINE UBB Radio ONLINE
Strona główna - English Section - polskieradio.pl Strona główna - English Section - polskieradio.pl
creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti
italradio italradio
Institutul Confucius Institutul Confucius
BUCPRESS - știri din Cernăuți BUCPRESS - știri din Cernăuți

Affiliations

Euranet Plus Euranet Plus
AIB | the trade association for international broadcasters AIB | the trade association for international broadcasters
Digital Radio Mondiale Digital Radio Mondiale
News and current affairs from Germany and around the world News and current affairs from Germany and around the world
Comunità radiotelevisiva italofona Comunità radiotelevisiva italofona

Diffuseurs

RADIOCOM RADIOCOM
Zeno Media - The Everything Audio Company Zeno Media - The Everything Audio Company