La semaine du 08 au 14 août 2022

la semaine du 08 au 14 août 2022 La Banque centrale roumaine a présenté son rapport sur l’inflation/ La récolte de céréales suffit pour couvrir la demande interne en Roumanie/ La Roumanie aide la France à lutter contre les incendies ...

La Banque centrale a présenté son rapport sur l'inflation


La Banque nationale de Roumanie a estimé à la hausse ses prévisions de l'inflation et table désormais sur un taux de 13,9 % pour la fin de cette année et sur 7,5 % pour la fin de l'année prochaine. En mai dernier, la Banque centrale avait estimé une inflation de 12,5 % pour la fin 2022 et de 6,7 % pour la fin 2023. Par la suite, les spécialistes prévoient une baisse de ce taux jusqu'à 2,3 % vers la mi-2024. Pour rappel, le rythme de croissance de ce taux s'est accéléré entre avril et juin derniers, pour dépasser les 15 %, sur toile de fond des chocs causés par la hausse des tarifs de l'énergie, des carburants et d'autres marchandises, mais aussi par l'augmentation des prix des produits alimentaires. Pour sa part, le gouverneur de la Banque Nationale de Roumanie, Mugur Isărescu, parle aussi de l'indice ROBOR en fonction duquel sont calculées les mensualités de remboursement des crédits bancaires en monnaie nationale pour les particuliers. Il estime que les banques ont exagéré au moment où elles ont fait croître le ROBOR au-dessus du taux directeur. Et pour cause ! Si cet indice était d'environ 3 % en janvier dernier, il dépasse les 8 % à présent, alors que le taux directeur fixé par la Banque Nationale est de 5,5 %.


La récolte de céréales suffit pour couvrir la demande interne en Roumanie


La Roumanie a finalisé la moisson du blé, la récolte étant de 15 à 18 % inférieure à celle de l'année dernière, a annoncé le ministre de l'Agriculture, Petre Daea. L'année passée, la Roumanie a eu une récolte record de céréales, dont 11,3 millions de tonnes de blé. Par contre, cette année, les cultures ont été affectées par les conditions météo défavorables et par les coûts de production élevés. Le ministre précise aussi que le pays a suffisamment de blé pour couvrir la demande intérieure et pour assurer les exportations. La consommation annuelle moyenne de la Roumanie tourne autour des 2 millions et demi - 3 millions de tonnes. Les températures élevées et la sécheresse prolongée ont pourtant affecté les cultures sur l'ensemble du pays, notamment celles de maïs et de tournesol, soit plus de 300 000 hectares compromis sur les 7 millions d'hectares de céréales cultivés. À noter aussi que la Roumanie est un des plus grands exportateurs de céréales de l'UE et un exportateur actif vers le Moyen Orient, l'Égypte étant son principal importateur. Le blé roumain est exporté par le principal port du pays, Constanţa (sud-est), actuellement utilisé aussi par l'Ukraine en tant que route alternative pour ses exportations, suite au blocus imposé par la Russie sur les ports ukrainiens en mer Noire.


La Roumanie aide la France à lutter contre les incendies


Cette semaine encore, le Comité national pour les situations d'urgence, convoqué par le premier ministre Nicolae Ciuca, a décidé d'aider la France à éteindre les feux de végétation et d'y envoyer 77 sapeurs-pompiers, ainsi que 17 moyens techniques d'intervention. Cette aide est accordée sur la base d'une demande d'assistance internationale lancée par le gouvernement français via le Mécanisme européen de protection civile. Une aide similaire a récemment été accordée la Grèce, elle aussi en proie aux feux de forêt. Des équipes de sapeurs-pompiers allemands, polonais et autrichiens ont également été envoyées en France, tout comme 4 avions de la Flotte de l'UE de lutte contre les incendies, déployés depuis la Grèce et la Suède. Le président français, Emmanuel Macron, a remercié la Roumanie et les autres pays qui aident la France à éteindre les feux de végétation, estimant que cela témoigne de la solidarité européenne.


Bucarest condamne les actions militaires russes à proximité de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia


Le chef de la diplomatie roumaine, Bogdan Aurescu, a condamné les actions militaires russes dans le voisinage de la centrale nucléaire de Zaporijia, dans le sud de l'Ukraine. « Ces actions sont irresponsables et représentent un risque pour toute l'Europe », a averti le ministre roumain des AE dans un message posté sur Twitter. La centrale nucléaire de Zaporijia, la plus grande d'Europe, se trouve sur le territoire contrôlé par l'armée russe depuis début mars. Des militaires russes se trouvent dans le périmètre de la centrale, qui est toujours opérée par la compagnie ukrainienne en charge et par du personnel ukrainien. Cette semaine, Kiev a rapporté d'intenses bombardements russes sur le front, alors que les deux parties se sont accusées réciproquement de ces frappes, qui ont suscité l'inquiétude internationale quant à une éventuelle catastrophe nucléaire. Dans ce contexte, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a demandé l'arrêt immédiat de toute activité militaire à proximité de la centrale nucléaire de Zaporijia, s'adressant tant aux forces russes qu'ukrainiennes.


Trois équipes roumaines sont qualifiées pour les barrages de la Ligue Europa


L'équipe du club de foot vice-champion de Roumanie, FCSB, s'est qualifiée pour les barrages de la Ligue Europa, suite à sa victoire - 1 but à 0 - contre les Slovaques de FC DAC 1904 Dunajska Streda, jeudi soir, à Bucarest. Face à un adversaire nettement inférieur, les footballeurs bucarestois n'ont pas eu trop de difficultés à surmonter lors du match. Dans le barrage pour les groupes de la compétition, le FCSB affrontera les Norvégiens de Viking Stavanger. Un autre club roumain s'est qualifié pour le play-off de la même compétition : Universitatea Craiova qui a vaincu, jeudi soir, à domicile, les Ukrainiens de Zarya Lugansk sur le score de 3 buts à 0. Son prochain match sera contre le club israélien Hapoel Beer-Sheva FC. Enfin, un 3e club roumain figure dans cette compétition : il s'agit du CFR Cluj, qui a eu raison des Biélorusses de Chakhtior Soligorsk, sur le score final d'un but à 0. Ses prochains adversaires seront Slovènes de NK Maribor. Par contre, l'équipe roumaine Sepsi OSK Sf Gheorghe a été éliminée de la Ligue Europa par les Suédois de Djurgaardens IF, qui s'était adjugé la victoire, à Stockholm, le résultat final ayant été de 3 buts à 1. (Trad. Valentina Beleavski)



www.rri.ro
Publicat: 2022-08-12 07:47:00
Vizualizari: 211
TiparesteTipareste