RRI Live!

Écoutez Radio Roumanie Internationale en direct

Le courrier des auditeurs du 14 juin 2024

Ioana répond à vos lettres et à vos messages

Le courrier des auditeurs du 14 juin 2024
Le courrier des auditeurs du 14 juin 2024

, 14.06.2024, 11:54

Madame, Monsieur, bien le bonjour, je suis très contente de vous accueillir au micro d’une nouvelle édition de votre courrier. Et, nous allons commencer avec le sujet qui fait la une partout en Europe, à savoir les résultats des élections. Un sujet qui nous a été proposé par Philippe Marsan de Biganos, en France.

2024 c’est l’année électorale par excellence pour la Roumanie. Et pour cause, les Roumains sont invités à participer à quatre suffrages dont les deux premiers – local et européen, ont eu lieu simultanément le dimanche, 9 juin. Les résultats sont tombés et ils donnent pour gagnant à la tête de la municipalité de Bucarest, l’actuel maire, Nicușor Dan, un candidat indépendant soutenu par l’Alliance de la Droite Unie. Avec un score de près de 47 % des voix, il est confortablement situé devant la candidate sociale-démocrate et ex-maire de Bucarest, Gabriela Firea, qui n’a réuni que 24 % des voix. Après le dépouillement de plus de 90% bulletins de vote, c’est la même Alliance de la Droite Unie qui remporte avec 27,2% le Conseil général de la Municipalité de la capitale. Elle dépasse de très peu le PSD, qui affiche un score de 26,6%.

En revanche, les sociaux-démocrates se sont arrogés la majorité des conseils départementaux, à savoir 25, de cinq de plus que lors des élections de 2020, tandis que les libéraux ont en gagné 12, à la place de 17 détenus jusqu’à présent. Ils ont perdu des régions historiques telles Suceava, Prahova et Timis. L’UDMR a obtenu la suprématie dans quatre départements: Covasna, Harghita, Mures et Satu Mare. Selon le leader du parti, Kelemen Hunor, l’UDMR a remporté ses meilleurs résultats des 20 dernières années, avec 199 fauteuils de maire et 4 de président de conseil départemental.

La situation est beaucoup moins rose pour l’USR, qui n’a réussi à obtenir que deux mairies, celle de Timisoara et de Bacau.

Le scrutin pour le Parlement européen a été remporté par l’alliance PSD-PNL, au pouvoir en Roumanie. Selon les derniers chiffres offerts par le Bureau électoral central, après le dépouillement de 97% des voix, le PSD occupera 11 sièges de député au Parlement européen, le PNL 9, le parti ultranationaliste AUR, 6, l’Alliance de la Droite Unie, 3, l’UDMR, 2, le parti SOS, 2 et la liste se complète avec un mandat pour le candidat indépendant Nicu Stefanuta. Dans un article paru dans Le Monde, Mirel Bran affirme que „ Ce mariage de raison entre la gauche et la droite roumaine a convaincu un électorat en quête de stabilité politique. L’alliance entre les sociaux-démocrates et les libéraux a remporté 53 % des suffrages, écrasant les ambitions de l’extrême droite de s’imposer sur l’échiquier politique.”, fin de citation.

Comme je viens de le dire, les grands perdants des élections du 9 juin sont les candidats de l’USR. Après une alliance avec le parti PLUS et un résultat fabuleux aux européennes de 2019 quand elle a  obtenu un score de 43,90% et plus de 166.500 voix des Roumains de la diaspora, l’USR doit se contenter actuellement d’un faible pourcentage de 16,34% et de 34.200 voix. Face à cette grande défaite, le chef de file de l’USR, Catalin Drula, a annoncé sa démission de la tête du parti. Et lui d’annoncer convoquer bientôt des élections intérieures pour désigner une nouvelle direction de l’USR. « Il est très important que l’Union Sauvez la Roumanie poursuive son parcours » pour arriver à moderniser le pays.

Même si les résultats des élections européennes ont confirmé une poussée des partis d’extrême droite, cette tendance ne constitue pas pour autant une lame de fond. Au total, tous groupes confondus, les formations d’extrême droite réunissent désormais 174 sièges, soit 24 % des 720 sièges du Parlement. Les gros contingents en sièges de l’extrême droite viennent essentiellement du Rassemblement National (30 sièges) en France, des Fratelli d’Italia (24), du Parti polonais Droit et Justice (20), de l’Alternative pour l’Allemagne (15) et du Fidesz de Viktor Orban en Hongrie (11). À eux seuls, ces cinq partis réunissent plus de 57 % de l’ensemble des élus d’extrême droite. Dans son article déjà  cité, Mirel Bran écrit qu’en Roumanie, « malgré la rhétorique belliqueuse du dirigeant extrémiste, George Simion, ses ambitions ont été écrasé par la victoire de l’alliance PSD-PNL ».

Voilà pour ce qui est des résultats aux élections locales et européennes en Roumanie. Pour revenir au message envoyé par notre ami Philippe Marsan, je voudrais passer le bonjour de toute l’équipe de RRI à nos amis du Club du Perche qui a fêté cette année ses 41 ans d’existence. Fondé en 1983, par René Pigeard, le Club se construit autour de l’amour pour la radio amateur. Les membres du club, dispersés aux quatre coins de la France, se retrouvent régulièrement pour échanger et pour opérer des transmissions qui traversent les continents, peut-on lire dans un article que M. Marsan nous a envoyé. Toutes nos félicitations et tous nos remerciements, car de tels clubs justifient pleinement la raison d’existence des radios comme la nôtre. Gros bisous et à bientôt sur nos ondes !

 

Et comme je viens de parler de Radio Club du Perche, je voudrais saluer aussi notre ami et membre du club, M. Paul Jamet qui nous parle dans un de ses mails de Guglielmo Marconi, considéré comme l’inventeur des transmissions par radio ou TSF. Il est né le 25 avril 1874 à Bologne en Italie dans une famille aisée. Second fils de Giuseppe Marconi, un propriétaire Italien, et d’une mère Irlandaise, Annie Jameson, petite-fille du fondateur de la Distillerie Jameson Whiskey, G. Marconi  a fait ses études à Bologne dans le laboratoire d’Augusto Righi, à Florence, à l’Institut Cavallero et, plus tard, à Livourne. Enfant, il ne travaillait pas bien à l’école. S’appuyant sur les découvertes de Hertz, Popov, Branly et Lodge, il réalise de nombreuses expérimentations sur la propagation des ondes hertziennes. Il est décédé à Rome le 20 juillet 1937. Merci M. Jamet pour ces informations intéressantes et à bientôt de vous lire.

 

 

Je voudrais remercier plusieurs d’entre vous nous ayant fait parvenir des rapports d’écoute que nous allons confirmer par des cartes QSL virtuelles. Pour l’instant, les cartes de cette année ne sont pas encore disponibles, mais dès qu’elles arrivent, nous allons commencer à faire la correspondance. Merci donc à Jérémy SOBCZAK, de France, qui a suivi, entre autres, mon entretien avec Manon Orsi, une jeune étudiante française qui souhaite faire un documentaire sur le communisme en Roumanie. Merci à nos amis algériens, Nouari Naghmouchi et Omar Lassas pour les petits mots chaleureux à l’adresse de RRI. Nous sommes très contents que nos émissions intéressent le public africain. Et, je voudrais féliciter M. Nouari Naghmouchi pour les beaux poèmes qu’il nous envoie et dont je voudrais citer une strophe : Je n’ai plus tout à fait/ L’étoffe d’un homme/Je me vends au rabais/Au diable va mon âme/Je me fonds aux objets/Ma valeur a un prix/J’y trouve une paix/Que je paie de ma vie. Sur ces belles paroles, tristes, mais belles, je vous remercie de votre attention et je vous donne rendez-vous d’ici un mois, à une nouvelle édition de votre courrier. En attendant, portez-vous bien et prenez soin de vous ! Et surtout, profitez de l’été, du soleil et des grandes vacances.

Le courrier des auditeurs du 12 juillet 2024
Le Courrier des auditeurs vendredi, 12 juillet 2024

Le courrier des auditeurs du 12 juillet 2024

Madame, Monsieur, bonjour ou bonsoir, où que soyez. Je suis très contente de vous retrouver au micro de votre courrier, surtout que nous avons...

Le courrier des auditeurs du 12 juillet 2024
Le courrier des auditeurs du 05.07.2024
Le Courrier des auditeurs vendredi, 05 juillet 2024

Le courrier des auditeurs du 05.07.2024

Des rêves de vacances Bonjour à toutes et à tous ! Comment allez-vous, chers amis ? En Roumanie l‘été est bien installé, les jours de...

Le courrier des auditeurs du 05.07.2024
Le courrier des auditeurs du 28 juin 2024
Le Courrier des auditeurs vendredi, 28 juin 2024

Le courrier des auditeurs du 28 juin 2024

Pensées d’été   Bonjour à tous et à toutes qui nous écoutez où que vous soyez  ! A l’heure où vous écouterez cette rubrique,...

Le courrier des auditeurs du 28 juin 2024
Le courrier des auditeurs du 21 juin 2024
Le Courrier des auditeurs vendredi, 21 juin 2024

Le courrier des auditeurs du 21 juin 2024

Bonjour et soyez les bienvenus à cette nouvelle édition du Courrier des auditeurs que je suis ravi d’animer à nouveau. L’été est bel et bien...

Le courrier des auditeurs du 21 juin 2024
Le Courrier des auditeurs vendredi, 07 juin 2024

Le courrier des auditeurs du 07.06.2024

Bonjour à toutes et à tous qui nous écoutez où que vous soyez ! Ca y est, après des début difficiles et une météo capricieuse, l’été...

Le courrier des auditeurs du 07.06.2024
Le Courrier des auditeurs vendredi, 31 mai 2024

Le courrier des auditeurs du 31 mai 2024

Parfum de tilleuls et un air de vacances Bonjour à toutes et à tous ! Comment allez-vous, chers amis ? En Roumanie l’été peine à...

Le courrier des auditeurs du 31 mai 2024
Le Courrier des auditeurs vendredi, 24 mai 2024

Le Courrier des auditeurs du 24 mai 2024

Bonjour à toutes et à tous ! Je suis très heureux de vous retrouver dans le cadre du courrier des auditeurs, l’émission phare de RRI....

Le Courrier des auditeurs du 24 mai 2024
Le Courrier des auditeurs vendredi, 17 mai 2024

Le Courrier des auditeurs du 17 mai 2024

Madame, Monsieur, soyez les bienvenus à une nouvelle édition du Courrier des auditeurs.  Vous êtes en compagnie de Ioana, contente de vous...

Le Courrier des auditeurs du 17 mai 2024

Partenaire

Muzeul Național al Țăranului Român Muzeul Național al Țăranului Român
Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS
Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online
Institului European din România Institului European din România
Institutul Francez din România – Bucureşti Institutul Francez din România – Bucureşti
Muzeul Național de Artă al României Muzeul Național de Artă al României
Le petit Journal Le petit Journal
Radio Prague International Radio Prague International
Muzeul Național de Istorie a României Muzeul Național de Istorie a României
ARCUB ARCUB
Radio Canada International Radio Canada International
Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti” Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti”
SWI swissinfo.ch SWI swissinfo.ch
UBB Radio ONLINE UBB Radio ONLINE
Strona główna - English Section - polskieradio.pl Strona główna - English Section - polskieradio.pl
creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti
italradio italradio
Institutul Confucius Institutul Confucius
BUCPRESS - știri din Cernăuți BUCPRESS - știri din Cernăuți

Affiliations

Euranet Plus Euranet Plus
AIB | the trade association for international broadcasters AIB | the trade association for international broadcasters
Digital Radio Mondiale Digital Radio Mondiale
News and current affairs from Germany and around the world News and current affairs from Germany and around the world
Comunità radiotelevisiva italofona Comunità radiotelevisiva italofona

Diffuseurs

RADIOCOM RADIOCOM
Zeno Media - The Everything Audio Company Zeno Media - The Everything Audio Company