Vélos, cyclistes et autres joies du deux - roues

vélos, cyclistes et autres joies du deux - roues Bucarest a accueilli, fin mars, le Salon du vélo 2016. Bikepolo, urban trail ou marathon de indoor cycling ont figuré parmi les attractions de cet événement.

Valentin Ionescu, directeur exécutif de l'Association des marchands de cycles de Roumanie et organisateur de cette foire nous a fourni de détails sur l'édition de cette année:  « Ce fut la deuxième édition de cette exposition annuelle de vélos. Ce Salon est exclusivement destiné aux fabricants, aux férus de vélo, à la communauté de cyclistes, en général. Nous avons tenté de le rendre très attractif pour les visiteurs. Hormis l'exposition proprement-dite, qui s'étalait sur 8 mille mètres carrés et où toutes les marques importantes de vélos de Roumanie ont présenté leurs nouveaux modèles, nous avons organisé bien des activités. Trois jours durant, chaque visiteur a pu tester en première ces modèles tout neufs, soient-ils des vélos de courses, vélos enfants ou des VTT. Nous avons aussi invité les communautés de cyclistes de Bucarest et établi un trajet indoor. Parmi les autres activités que nous avons organisées pour l'occasion, je mentionnerais les matches de polo à bicyclette et un concours pour enfants. En collaboration avec la police roumaine, nous avons essayé de fournir aux petits quelques éléments d'éducation routière et de vélo spinning, de leur apprendre la conduite correcte à adopter dans le trafic routier. »


Valentin Ionescu nous a également expliqué les règles d'un match de polo - vélo: « Pour le Bikepolo, on a aménagé un espace de 500 à 600 mètres carrés. Le jeu ressemble à celui du polo à cheval, à cette différence près que l'on utilise les vélos et les maillets. C'est un sport très sollicitant, voire même dangereux. C'est pourquoi, en plus de suivre des matches démonstratifs, les visiteurs ont pu s'initier à ce sport. C'était une nouveauté même pour cette foire, car le polo - vélo est très peu pratiqué en Roumanie. Le but a donc été celui de promouvoir ce sport. » 


Notre interlocuteur, Valentin Ionescu, directeur exécutif de l'Association des marchands de vélos de Roumanie et organisateur du Salon du cycle 2016 nous également parlé des activités conçues à l'intention des enfants : « Les enfants ont eu la possibilité d'essayer des bicyclettes de différentes tailles et pour les différentes tranches d'âge. On leur a aussi expliqué certaines règles à respecter en tant que cycliste, par exemple quel feu allumer à l'arrière ou à l'avant, que faire devant tel ou tel panneau de signalisation, quelle distance garder, comment se protéger. L'idée c'est de leur apprendre à rouler correctement et en toute sécurité. » 


Le cyclisme est devenu un hobby surtout après l'élargissement du réseau de pistes cyclables dans les grandes villes du pays. Un argument en ce sens a été le nombre accru de participants au Salon du vélo, souligne notre interlocuteur: « Ce Salon gagne en notoriété. Jusqu'en 2015 il n'y avait pas d'événement exclusivement destiné aux vélos. La première édition de cette foire a donc été très importante pour nous. Nous ne nous attendions pas à ce qu'elle prenne une telle ampleur cette année: 8400 mètres carrés d'espace, 65 exposants et plus de 16 mille visiteurs. L'envergure de l'événement témoigne des dimensions du marché, de l'intérêt grandissant des Roumains pour ce segment. »


Fini le décompte des succès, les organisateurs se mettent déjà à préparer le Salon de l'année prochaine. Et non seulement, car on a également prévu pour cet automne une Foire des vélos à prix cassé. Quels sont les modèles les plus recherchés? Voici la réponse de Valentin Ionescu. « C'est au cas par cas. Certains envisagent une dizaine ou une vingtaine de sorties à vélo par an. Alors là, ils cherchent des bicyclettes pour des balades et des randonnées en ville, en forêt ou pour participer une fois à une compétition amateurs. D'autres, plus accros, qui participent fréquemment aux concours, ont besoin de vélos performants. Il y a aussi la catégorie des cyclistes qui parcourent plusieurs km, aux environs de Bucarest. Chaque fin de semaine, les communautés de cyclistes organisent au moins dix événements s'adressant à toutes les catégories de passionnés de cycle. » (trad. Mariana Tudose)


www.rri.ro
Publicat: 2016-04-17 14:38:00
Vizualizari: 265
TiparesteTipareste