La Dobroudja, une destination inédite

la dobroudja, une destination inédite Nous allons partir à la découverte de la Dobroudja, dans le sud du pays, pour mieux connaître son histoire fascinante, ses monastères uniques, sa nature sauvage, son multiculturalisme et bien évidemment le delta du Danube

Mais avant de faire l'expérience unique d'une promenade en canoë à travers les canaux et les roselières, je vous propose de grimper en haut des Monts Macinului, les plus anciens de Roumanie et du coup, les plus bas. Avec une altitude de seulement 467 mètres, ces montagnes âgées de 250 à 300 millions d'années représentent un milieu favorable pour une multitude d'espèces végétales menacées d'extinction. Classés en réserve naturelle, les Monts Macinului abritent plus de la moitié de toutes les espèces de plantes recensées en Roumanie. 


Stanica Enache est à la tête d'une organisation qui se propose de trouver des solutions novatrices appliquées au tourisme dans la région de Dobroudja. A la différence des années précédentes, 2018 a apporté un changement de stratégie: « Cette année, on a changé de paradigme pour nous concentrer davantage sur les expériences inédites que la Dobroudja propose. On veut mettre en lumière le caractère authentique, traditionnel et pluriethnique de cette contrée où vivent, en parfaite harmonie, 18 nationalités. Parallèlement, on fera aussi la promotion des cépages autochtones, du delta du Danube et de la richesse historique et culturelle de la Dobroudja continentale. » 


Pour une visite complète sur place, on vous conseille de vous rendre aussi dans la Réserve géologique des Gorges de Dobroudja, une région impressionnante par la taille des blocs en pierre qui bordent la route. Ces rochers sont en fait des restes des anciens récifs coralliens datant de l'époque où toute la contrée était sous les eaux de la Mer Téthys. Le relief calcaire a contribué à plusieurs phénomènes karstiques dont différentes grottes de dimensions allant de quelques mètres à des centaines de mètres et qui conservent, de nos jours encore, des traces de vie datant de la nuit des temps. La visite d'une telle grotte se fait sur réservation auprès d'une agence de tourisme locale et le prix se monte à une trentaine d'euros.Stanica Enache nous conseille de continuer notre visite dans la région par une escapade dans le delta du Danube : « Une visite en Dobroudja est un incontournable de toutes vacances en Roumanie. Surtout qu'une fois sur place, vous aurez droit au delta du Danube, aux plages de la mer Noire et à un tas d'expériences que notre organisation pourrait vous offrir. Grâce à nous, vous allez découvrir le fameux delta, les cépages autochtones, la mosaïque ethnique, les repères historiques, bref autant d'aspects qui font de cette région un endroit unique en Roumanie. »


Si vous voulez un loisir pour tout âge et en toute saison, une idée serait d'opter pour un séjour équitation. Le programme ne s'adresse qu'aux débutants, du coup, ne vous inquiétez pas, vous serez bien pris en charge. Une heure de cheval vous fera débourser 21 euros et vous aurez l'occasion de vous promener autour du centre d'équitation. Si faire du cheval ne vous dit pas trop, vous pourriez choisir un programme de dégustation de produits du terroir parmi lesquels la fameuse zacusca. Le programme s'étalera sur 8 heures, coûtera 38 euros et vous aurez trois séances de dégustation dont une de vins locaux. La journée s'achèvera par un spectacle de danses et de chansons spécifiques aux minorités ethniques de la contrée. C'est un programme offert par une agence de tourisme partenaire, nous informe Stanica Enache:  « C'est une agence de niche, spécialisée dans l'organisation de tels programmes. Ce sont, pour la plupart, des séjours complets qui s'adressent notamment aux groupes pour leur proposer des visites culturelles, gastronomiques, historiques ou encore des expériences inédites au sein de la nature. Pourtant, cette agence peut servir aussi aux couples ou aux touristes solitaires qui, par un jour de pluie, voudraient découvrir la cuisine du terroir, se balader un peu dans la région péninsulaire, visiter un musée avant d'assister à un spectacle folklorique. Bien sûr, pour les touristes en quête d'adrénaline, notre partenaire a prévu des classes de plongée sous-marine, de cyclotourisme, d'équitation ou encore des vols en montgolfière. » 


Pour une expérience mémorable, une idée serait de vous payer une journée baptême de l'air en hélicoptère, l'occasion d'admirer les paysages magnifiques des alentours du lac de Sinoe. Pour 200 euros, vous bénéficierez d'une heure de vol, une autre de stationnement et d'un repas pour deux compris.


Est-ce que les touristes aiment bien la contrée de Dobroudja telle que l'organisation dirigée par Stanica Enache la leur fait découvrir? : « Certains commentaires de nos touristes, on les a même rendus publics. Un détail que j'aimerais bien préciser porte sur la présence dans presque chaque groupe de vacanciers d'un Roumain de la diaspora. L'occasion pour moi de lancer un appel aux médias s'adressant aux ressortissants roumains pour leur demander de continuer à nous promouvoir. Les touristes qui se rendent en Dobroudja ne le font pas pour les clubs ou les casinos. Mais pour le côté traditionnel, culturel et historique de cette contrée. Bien sûr, les jeunes s'intéressent aussi aux boîtes de nuit et aux sports d'aventure. Mais bon, les notes que nos clients nous ont données sont parmi les meilleures. On travaille en collaboration avec tous ceux qui se proposent de faire la promotion de la région. Je profite de l'occasion pour appeler les touristes à nous contacter, car ils seront surpris par l'amélioration nette des services et des expériences dans la région. » Madame, Monsieur, ceci dit, on vous conseille d'ajouter la région de Dobroudja sur la liste des meilleures destinations de vacances une fois en Roumanie. Vous n'allez pas le regretter! 


www.rri.ro
Publicat: 2018-08-30 11:54:00
Vizualizari: 292
TiparesteTipareste