Etat d’alerte sanitaire prolongé

etat d’alerte sanitaire prolongé En Roumanie, l’état d’alerte sanitaire est prolongé de trente jours.

La Roumanie maintient l'état d'alerte sanitaire pour une nouvelle période de 30 jours, à partir du 17 juillet, en raison du nombre, considéré comme élevé, de cas de Covid-19. Cela veut dire que, sur l'ensemble du territoire, la population doit encore patienter avant de pouvoir retrouver la vie sans contraintes d'avant la pandémie. C'est le président Klaus Iohannis qui en a fait l'annonce, mercredi: « Vu la situation actuelle, où le nombre de malades non seulement ne baisse pas, mais continue d'augmenter, il est évident que l'état d'alerte sera prolongé de 30 jours, sans pour autant ajouter de nouvelles restrictions à celles déjà en vigueur. Malheureusement, compte tenu de l'évolution de la situation, il n'est pas question non plus d'introduire de nouvelles mesures de relâchement. »


Après l'annonce du président Iohannis, le gouvernement de Bucarest a émis, mercredi soir, un Arrêté en ce sens. Ainsi, le port du masque reste-t-il obligatoire dans les espaces publics clos, dans les lieux de commerce et sur les lieux de travail, ainsi que dans les transports en commun. La population est appelée à respecter les gestes barrières - porter un masque, se laver fréquemment les mains et garder la distanciation physique. Les rassemblements et les manifestations dans des espaces extérieurs sont interdits. Dans les localités, le déplacement des groupes de plus de 6 personnes, qui ne sont pas des membres d'une même famille, n'est pas autorisé. Les événements privés ne peuvent rassembler plus de 20 participants, s'ils sont organisés dans des espaces clos, et plus de 50, s'ils se tiennent en plein air. Seules les terrasses des restaurants et des cafés sont ouvertes. Dans les centres commerciaux, les boutiques peuvent accueillir les clients, mais les salles de cinéma et les aires de jeux pour les enfants restent fermées. Les services religieux sont autorisés à l'intérieur des lieux de culte, mais les fidèles doivent porter le masque de protection et respecter la distanciation physique. Enfin, mais pas en dernier lieu, certains vols de compagnies aériennes continuent d'être suspendus et des points frontaliers terrestres sont toujours fermés. Dans ce contexte, le président Klaus Iohannis a confirmé la continuation de l'application des mesures de relance économique: « Le gouvernement prépare, pour les présenter par la suite, plusieurs actes normatifs et arrêtés, qui mettent en pratique le programme de relance économique déjà annoncé. Il est extrêmement important de relancer l'économie, après la période compliquée, que nous avons traversée. »


La relance de l'économie se trouvera d'ailleurs aussi sur la table du Conseil européen, qui se tiendra à Bruxelles, vendredi et samedi. A ce sujet, le président Iohannis a souligné qu'il était très important pour la Roumanie d'obtenir une enveloppe substantielle, pour faire redémarrer son économie. (Trad. Ileana Ţăroi)


www.rri.ro
Publicat: 2020-07-16 12:35:00
Vizualizari: 366
TiparesteTipareste