Nouveaux labels énergétiques pour les produits d’éclairage

nouveaux labels énergétiques pour les produits d’éclairage De plus en plus de lampes, ampoules et modules LED obtiennent le qualificatif maximum A+ et A++. C'est pourquoi le changement le plus important au niveau de l'UE est le retour à une échelle plus simple de A à G.

A travers l'Union européenne, y compris en Roumanie, les labels énergétiques des produits d'éclairage sont désormais plus simples. Afin d'aider les consommateurs à réduire leurs factures d'électricité, depuis le 1er septembre 2021, tous les commerçants - physiques et en ligne - d'ampoules et d'autres produits d'éclairage doivent présenter une version entièrement nouvelle du label énergétique de l'Union européenne, reconnue à grande échelle. Cette évolution est une conséquence de l'amélioration considérable de l'efficacité énergétique de ce secteur ces dernières années. En effet, de plus en plus de lampes, ampoules et modules LED obtiennent le qualificatif maximum A+ et A++. C'est pourquoi le changement le plus important au niveau de l'UE est le retour à une échelle plus simple de A à G. A commencer par le printemps prochain, quatre catégories de produits - frigos et congélateurs, lave-vaisselle et lave-linge, mais aussi télés et moniteurs seront introduits dans cette nouvelle classification.  


  « Nos ampoules et autres produits d'éclairage sont tellement efficaces ces dernières années que plus de la moitié des LEDs sont actuellement classifiés A++ », a déclaré le commissaire européen à l'Energie, Kadri Simson, qui a souligné également que la mise à jour des étiquettes permettrait aux consommateurs d'identifier plus facilement les meilleurs produits de leur catégorie, les aidant ainsi à faire des économies d'énergie, donc d'argent. Mais le but est de réduire les émissions de gaz à effet de serre par l'utilisation de produits plus efficaces du point de vue énergétique. 


La nouvelle échelle est plus stricte et conçue d'une telle manière que peu de produits puissent obtenir les labels A et B, afin justement de permettre l'entrée progressive sur le marché de produits plus efficaces. Les produits ayant la plus grande efficacité énergétique actuellement recevront les labels C et D. Toute une série de nouveaux éléments, y compris un code QR, relieront ces produits à une base de données de l'Union européenne. Afin de permettre la vente des stocks actuels, les normes européennes prévoient une période de 18 mois durant lesquels les produits à étiquette verte seront vendus dans les magasins physiques. Côté magasins virtuels, les anciennes étiquettes affichées en ligne devraient être remplacées en 14 jours ouvrables. 


Les modules LED qui constituent la technologie d'éclairage la plus efficace du point de vue énergétique pour presque toutes les applications ont connu une expansion rapide sur le marché de l'UE, de 0 % du total des lampes vendues en 2008 à 22 % en 2015. L'efficacité énergétique moyenne des LEDs a quadruplé de 2009 à 2015 et les prix ont connu une baisse significative.  Un million et demi de lampes ont été commercialisées dans l'UE en 2020, mais ce chiffre pourrait baisser à 600 millions en 2030, soit une baisse de 60 %, même si le nombre des sources d'éclairage utilisées augmentera de près de 17 %. Cette situation est due à l'efficacité énergétique accrue et notamment à la durée de vie plus longue des ampoules de type LED. En 2010, un foyer achetait en moyenne 7 ampoules ; en 2020, 4, et on s'attend à ce que ce nombre baisse à moins d'une à l'horizon 2030. 



www.rri.ro
Publicat: 2021-09-20 13:26:00
Vizualizari: 270
TiparesteTipareste