Une semaine pour 2021 à Timisoara - Timisoara ville des jeunes

une semaine pour 2021 à timisoara - timisoara ville des jeunes Pourquoi les jeunes choisissent-ils Timisoara?

Suite et fin aujourd'hui de notre « Semaine pour 2021 à Timisoara ». Tout au long de cette série, nous avons vu à quoi ressemble le présent de la troisième ville de Roumanie qui aspire au titre de Capitale européenne de la culture 2021. Mais la candidature ainsi que tout le processus qu'elle implique concernent l'avenir - qu'il soit proche ou lointain, car les retombées de ce projet, qu'il soit gagnant ou pas l'année prochaine, devraient améliorer et développer la ville à l'intention des générations futures. Alors, comment voit-on cet avenir quand on est jeune à Timisoara ? Etudier et faire sa vie ici, ou bien étudier et la quitter ? Pourquoi choisit-on Timisoara quand on est jeune et on n'est pas né ici ? Débat, avec Ileana Taroi et Andrei Popov et leurs invités: Guillaume Dujardin lecteur de français à l'Université de l'Ouest de Timisoara, Coralie Pavlic, stagiaire au Lycée J.L. Calderon de Timisoara, Alexandru Tihu, étudiant en psychologie, Iulian Costinel Partenie, étudiant, et Delia Craciun chargée de mission culture et communication à l'Insitut Français de Timisoara.  

 

 

 

Retrouvez les photos de l'émission ici - https://www.facebook.com/media/set/?set=a.726475940812717.1073741842.100003509542655&type=3

 

Le prétexte de ce numéro a été "Dreamscape" le spectacle de la compagnie californienne Hindsight Collab, sur la perception souvent (tragiquement, dans ce cas) erronée de nos sociétés sur la jeune génération. Timişoara a été le terminus de la tournée européenne de la compagnie californienne Hindside Collab. "Dreamscape", leur spectacle poignant, imaginé par le dramaturge et metteur en scène, Rickerby Hinds, a été reçu avec des ovations qui ont duré une bonne dizaine de minutes. Cette histoire réelle d'une série tragique de malentendus ayant comme aboutissement la mort par balles d'une adolescente afro-américaine, tuée de manière injustifiée par la police alors qu'elle gît inconsciente dans sa voiture a suscité d'amples débats dans la salle après la représentation, galvanisés par la question d'un jeune d'une douzaine d'années du public - "pourquoi y a-t-il toujours du racisme dans le monde?". Si le public roumain s'est interrogé sur l'implication sociale des jeunes et des moins jeunes, comment voit-on les choses sur l'autre rive de l'océan? Dialogue avec les protagonistes du spectacle hip hop "Dreamscape" - Rhaechyl Walker et John Merchant - ainsi qu'avec le directeur de cette tournée, Alexandru Balasescu, anthropologue et chercheur. 

 

 


www.rri.ro
Publicat: 2015-06-12 16:20:00
Vizualizari: 314
TiparesteTipareste