Le son des mots d'Irina Teodorescu

le son des mots d'irina teodorescu "Ecrivaine roumaine, romancière française? Je me sens un peu entre deux chaises...", dit Irina Teodorescu, dont les deux romans connaissent une percée fulgurante dans le monde littéraire de langue française...

Pour sa deuxième édition "Le son des mots", le magazine littéraire de RRI, s'installe dans son QG de la librairie Kyralina, partenaire de ce programme. Dans cet environnement, la réflexion sur la littérature, l'écriture, le choix des sujets, est plus que naturelle. Justement, comment devient-on écrivain, inventeur d'histoires et de vies dans une langue qu'on ne connaît pas avant l'âge adulte ? Dans un tel cas, l'imagination puise-t-elle, sans le savoir, sans le vouloir, dans les sources dont on croît s'être détaché ou bien dans celles que l'on vient de découvrir ? Cette création parle davantage à quel public - celui qui découvre ou celui qui se rappelle les choses ? Valentine Gigaudaut et Ileana Taroi en parlent de tout cela, et de bien plus, avec les invités du "Son des mots" - l'écrivaine franco-roumaine Irina Teodorescu et Evelyne Lagrange, de la maison d'édition Gaïa, qui a publié les deux romans d'Irina Teodorescu - "La malédiction du bandit moustachu" (2014, Prix André Dubreuil du premier roman et Prix Europe de l’Association des Écrivains de Langue Française) et "Les étrangères" (2015).

 

 


www.rri.ro
Publicat: 2016-06-23 15:51:00
Vizualizari: 246
TiparesteTipareste