06.08.2019

06.08.2019 Une nouvelle journée de recherches dans l’affaire Caracal / Le gouvernement de Bucarest envisage une première rectification du budget 2019 / La joueuse roumaine de tennis Simona Halep affronte l’Américaine Jennifer Brady au tournoi de Toronto

Caracal - Une nouvelle journée de recherches minutieuses dans l'affaire Caracal, où la disparition de deux adolescentes - Alexandra Măceşanu, 15 ans, en juillet, et Luiza Melencu, 18 ans, en avril - a mené à l'arrestation de Gheorghe Dincă, le sexagénaire qui a déclaré avoir tué et ensuite incinéré les deux jeunes filles. Seul l'ADN d'Alexandra Măceşanu a été mis en évidence dans les cendres découvertes au domicile du suspect. La fille, disparue le 24 juillet, avait réussi à appeler le numéro unique d'urgence 112, sans que les autorités arrivent à intervenir à temps pour la sauver. Hier, les enquêteurs ont retiré un sac contenant des ossements calcinés et des cendres d'une forêt située dans les environs de Caracal, sous indications du suspect. Les analyses devront établir s'il s'agit des restes de Luiza Melencu, disparue, elle, au mois d'avril. La série d'erreurs sans précédent commises dans cette affaire a déjà entraîné des démissions et des destitutions au sein de plusieurs institutions.


Economie - Le gouvernement de Bucarest envisage une première rectification du budget 2019. Selon le ministère des Finances publiques, il s'agirait d'un redressement positif, qui assurera un déficit budgétaire de 2,76%. Le ministère du Développement régional, le Service roumain de renseignements et le ministère de la Justice bénéficieront des hausses budgétaires les plus importantes. Le ministère des Finances aura également droit à une majoration de son budget, une grande partie de cet argent constituant la contribution de la Roumanie au budget de l'Union européenne. Les ministères de l'Education, des Fonds européens et de la Recherches se verront, eux, réduire leurs enveloppes. Le ministère des Finances publiques soutient que le projet rectificatif de loi de finances assure les montants nécessaires au paiement des salaires et des retraites.


Télécommunications - Le ministre roumain des Communications et de la société informationnelle, Alexandru Petrescu, continue sa visite officielle aux Etats-Unis avec une série d'entretiens avec le management des principales institutions fédérales responsables du développement technologique et des politiques en matière de communications, ainsi qu'avec des responsables des opérateurs de télécommunications et des fournisseurs d'équipements et de solutions de télécommunications. La visite du ministre Petrescu est axée sur le développement du secteur des communications, l'intensification de la coopération internationale dans le domaine de la technologie de l'information et le renforcement de la sécurité informatique.


Tennis - La joueuse roumaine de tennis Simona Halep, n°4 au classement mondial et détentrice du trophée du tournoi de Toronto, jouera directement au deuxième tour de la compétition canadienne. Son adversaire sera l'Américaine Jennifer Brady (76 WTA), passée par la phase des qualifications et gagnante lundi, au premier tour du tournoi, devant la Française Kristina Mladenovic (50 WTA). Au double, Simona Halep fera équipe avec la Canadienne de 16 ans Leylah Fernandez, pour affronter le double favori n° 7, Nicole Melichar (Etats-Unis) / Kveta Peschke (République tchèque). Une autre joueuse roumaine, Raluca Olaru, et la Chinoise Zhaoxuan Yang rencontreront au premier tour la paire Sofia Kenin (Etats-Unis) - Anastasija Sevastova (Lettonie).


Climat - Les satellites météorologiques viennent de le confirmer : ce juillet, marqué par des vagues exceptionnelles de canicule en Europe, a été le mois le plus chaud jamais mesuré à échelle planétaire. L'évaluation a été réalisée par les chercheurs du service européen Copernicus sur les changements climatiques, et qui soutiennent que c'est la dernière preuve en date du réchauffement sans précédent que souffre la planète. Selon Copernicus, la température moyenne du mois de juillet 2019 a été 0,56°C plus importante que la moyenne de la période 1981-2000 et de 1,2°C plus élevée par rapport à l'époque préindustrielle - le point de référence des experts ONU pour le climat. Une canicule courte, mais intense, a touché l'Europe de l'Ouest, où en Allemagne, en France, en Belgique et aux Pays-Bas, l'on a dépassé le record absolu de la température la plus élevée. Les températures ont aussi été au-dessus de la normale en Alaska, au Groenland et dans certaines parties de Sibérie, ainsi qu'en Asie centrale et dans certaines régions de l'Antarctique. L'Organisation météorologique mondiale estime que 2019 devrait être inclus dans le top 5  des plus chaudes années de l'histoire récente.


Météo - Ciel couvert, averses, phénomènes électriques et rafales de vent au nord et nord-est de la Roumanie. Ailleurs sur le territoire, le ciel est variable et, localement, l'on signale des pluies faibles. Les températures maximales se situeront entre 23° et 33°, avec 24°C à midi à Bucarest. 



www.rri.ro
Publicat: 2019-08-06 13:30:00
Vizualizari: 280
TiparesteTipareste