"Les Monstres", un flilm de Marius Olteanu...

"les monstres", un flilm de marius olteanu... ... primé au Festival international de film de Goa, en Inde.

Le premier long- métrage, Les Monstres, du réalisateur roumain, Marius Oltean, a remporté le trophée du premier film lors de la 50ème édition du Festival international de film de Goa, en Inde, un événement cinématographique dont la longévité le rend unique en Asie. « Ce prix représente beaucoup pour moi, car il survient à plusieurs séances de projection pendant le festival, quand les billets ont été épuisés et du coup, cela confère un plus d'importance à ce film qui invite à la tolérance et à l'acceptation de l'autre, au-delà des apparences. Et puis, j'espère que ce prix facilite la projection des Monstres dans les cinématographes indiens », a fait savoir le réalisateur, Marius Olteanu. Dès son lancement,  au Festival de film de Berlin, le film a fait bonne figure, ce qui lui a valu le prix du public remis par la publication Tagesspiegel.


Au mars dernier, la production a  gagné le trophée du Festival international de film de Sofia, en Bulgarie, avant de se voir remettre le prix les Journées du Film roumain lors de la dernière édition du TIFF, en Roumanie. 


Le film raconte un jour, peut-être même le dernier jour, de la vie d'un couple avant la déchirure. Elle cherche des confirmations, lui se cherche lui-même. Cela fait des années qu'ils partagent le même lit, mais cela fait quelques années, qu'ils semblent avancer dans des directions différentes. Après une nuit passée ailleurs, chacun dans les bras de quelqu'un d'autre, Dana, interprétée par Judith State et Arthur, joué par Cristian Popa, se retrouvent devant la plus importante décision de leur vie. Leur histoire, assez commune, rappelle que le manque de communication et l'impossibilité de se remettre en question détruisent souvent les mariages. Pourtant, ce n'est pas de l'amour que les monstres se nourrissent. 


Le réalisateur Marius Olteanu : « "Les Monstres" ce n'est pas un film qui donne des verdicts, mais qui soulève des questions. Du coup, il s'adresse à tous ceux prêts à répondre. C'est aussi un film qui se demande en quelle mesure on est capable d'avancer vers l'autre, de tolérer son comportement, de faire des compromis, de comprendre son partenaire. Qu'est ce qui se passe avec l'amour au bout de plusieurs années de vie en couple, comment arrive-t-on à le préserver et, si on n'arrive pas, par quoi le remplacer ? Quelle est la réaction des autres quand un couple se sépare ?  Tant qu'ils restent  ensemble, mes personnages jouissent de l'appréciation et de l'amour de leur famille, de leur entourage ou encore de la société. En revanche, dès qu'ils se quittent, ils perdent leur place aux yeux des autres qui s'empressent à les coller toute sorte d'étiquettes. Or là, c'est une autre question que mon film soulève : dans quelle mesure, ces étiquettes risquent de se transformer en sentences définitives. Car, à force de coller des étiquettes sur le dos des autres, on les tient à l'écart et on perd complètement la chance de les connaître et de tirer profit de cette interaction humaine ».


Le palmarès déjà riche du film de Marius Olteanu, s'est complété en août dernier par le prix Golden Mimosa du meilleur scénario décroché lors de la 33ème édition du Festival de Film de Herceg Novi. En octobre dernier, le long-métrage a remporté une mention spéciale de la part du jury du Festival mexicain Black Canvas Contemporary Film Festival, tandis qu'en novembre, il a obtenu le prix du meilleur film au Festival Slobodna Zona de Belgrade, en Serbie. 


Le film "Les Monstres" est une production Parada Film et Wearebasca, réalisé avec l'appui du Centre national de la cinématographie et la Société roumaine de Télévision. Marius Olteanu est réalisateur, scénariste et producteur, diplômé de l'Université d'art théâtrale et cinématographique de Roumanie et de l'Ecole de film et de télévision du Royaume Uni.  (Trad. Ioana Stancescu)



www.rri.ro
Publicat: 2020-01-20 13:31:00
Vizualizari: 343
TiparesteTipareste