01.07.2022 (mise à jour)

01.07.2022 (mise à jour) Trois quarts des élèves roumains en Terminale ont obtenu leur diplôme de Baccalauréat; Simona Halep est la dernière représentante de la Roumanie au tableau du troisième tour du concours de Grand Chelem de Wimbledon.

OTAN - L'OTAN continuera à soutenir l'Ukraine, tandis que la zone de la Mer Noire restera une région stratégique dans l'actuel contexte militaire. C'est ce qu'à déclaré vendredi, à Constanta, l'adjoint au secrétaire général de l'OTAN, le roumain, Mircea Geoana, à l'issue d'une table ronde « Black Sea Security Summit » co-présidée par le chef de la diplomatie roumaine, Bogdan Aurescu et par le sénateur américain, Roger Wicker. L'occasion pour Mircea Geoana de réitérer le fait qu'à l'heure actuelle, la Russie représente « la plus grande menace » pour la sécurité mondiale et que l'expansion de la Chine représente un défi pour la politique de sécurité de l'OTAN. Pour sa part, Bogdan Aurescu a souligné que la coordination des alliés face à l'agression russe restait impeccable. « Si le président Poutine a espéré nous diviser, il a échoué » a affirmé le diplomate roumain. Pour sa part, la secrétaire d'Etat Simona Cojocaru a affirmé que la Roumanie salue le retrait des Russes de l'Ile des Serpents qui se retrouve de nouveau sous le contrôle ukrainien. Aux dires de l'adjoint au ministre ukrainien de la Défense, Oleksandr Polishchuk, la Russie était prête à des compromis face à un Occident prêt à agir et à lutter pour vaincre l'agresseur.  Déroulé pour la première fois en Roumanie, l'événement de Constanta a représenté le premier dialogue multilatéral entre les alliés régionaux et leurs partenaires au sujet de la sécurité dans la région de la mer Noire. L'initiative survient dans le contexte d'une dégradation significative de la situation de sécurité dans cette région, suite à l'agression militaire de l'armée russe en Ukraine. 


Carburants - Les autorités de Bucarest ont salué vendredi la décision des grandes chaines de station- service de supporter une remise de 25 bani, sur le prix du litre du carburant. Le gouvernement couvrira à son tour 25 bani par litre.  Le ministre roumain de l'Energie, Virgil Popescu, a remercié les compagnies qui se sont conformées de manière bénévole et ont réduit les prix à la pompe. A son tour, le premier ministre Nicolae Ciuca a remarqué cette diminution, mais il a aussi demandé à l'Autorité nationale pour la protection du consommateur, au Fisc et au Conseil de la concurrence de suivre de près la situation sur le terrain pour s'assurer que le nouveau prix soit maintenu. A leur tour, les transporteurs bénéficient d'un schéma de compensation partielle des carburants. Par ces mesures, la pénurie et le rationnement des carburants est évité. La Roumanie a désormais un des tarifs les plus bas d'Europe, a encore précisé le chef de l'Exécutif de Bucarest. Ceci dit, les stations-service de Roumanie affichaient vendredi matin 8,7 lei (1,7 euros) pour un litre de diesel standard et 8,1 lei (1,6 euros) pour un litre d'essence. 



Baccalauréat - Les résultats finaux de l'examen de Baccalauréat, après les contestations, ont été publiés vendredi. Cette année, les candidats ont fait plus de 49 000 contestations, moins que l'an dernier, selon les représentants du Ministère de l'Education. Avant leur soumission, le taux de réussite était 73,3% - le meilleur des 10 dernières années, a déclaré le ministre Sorin Cîmpeanu. Les élèves en dernière année de collège ont déjà reçu les résultats finaux de l'évaluation nationale, l'équivalent du Brevet des collèges. Les notes leur serviront au processus d'admission au lycée. Plus de 80% de ces élèves ont réussi l'examen, soit un maximum absolu par rapport à la dernière décennie. 



Tennis - Simona Halep est la dernière représentante de la Roumanie au tableau du troisième tour du concours de Grand Chelem de Wimbledon. Elle rencontrera samedi la Polonaise, Magdalena Frech, 92ème mondiale. Vendredi, Irina Begu a quitté la compétition après une défaite devant la Lettone, Jelena Ostapenko.



Canicule -  La vague de chaleur qui a déferlé sur la Roumanie persistera samedi encore, notamment dans les régions de plaine de l'ouest, du sud et de l'est du pays. Les températures maximales iront samedi de 28 à 36 degrés. Nous aurons 35 degrés samedi, à Bucarest. 


www.rri.ro
Publicat: 2022-07-01 18:57:00
Vizualizari: 142
TiparesteTipareste