RRI Live!

Écoutez Radio Roumanie Internationale en direct

Timișoara et ses environs

Nous nous rendons aujourd’hui dans l’une des plus grandes villes de l’est
de la Roumanie, Timișoara. C’est ici qu’a vu le jour, en 1771, le premier
journal d’Europe centrale et de l’Est en langue allemande. La ville a aussi
accueilli la première bibliothèque publique de l’Empire des Habsbourg, avec une
salle de lecture. Aujourd’hui, Timișoara dispose de trois salles de théâtre
dans trois langues différentes. Entre 1880 et 1914, elle était le pôle
industriel, commercial, financier et culturel le plus important de la région.
Simion Giurcă, directeur exécutif de l’Association de promotion de la ville,
nous explique pourquoi Timișoara est aujourd’hui une destination touristique de
choix :

Timișoara et ses environs
Timișoara et ses environs

, 08.09.2022, 12:21

Nous nous rendons aujourd’hui dans l’une des plus grandes villes de l’est
de la Roumanie, Timișoara. C’est ici qu’a vu le jour, en 1771, le premier
journal d’Europe centrale et de l’Est en langue allemande. La ville a aussi
accueilli la première bibliothèque publique de l’Empire des Habsbourg, avec une
salle de lecture. Aujourd’hui, Timișoara dispose de trois salles de théâtre
dans trois langues différentes. Entre 1880 et 1914, elle était le pôle
industriel, commercial, financier et culturel le plus important de la région.
Simion Giurcă, directeur exécutif de l’Association de promotion de la ville,
nous explique pourquoi Timișoara est aujourd’hui une destination touristique de
choix :


« Timișoara se distingue des autres destinations grâce à ses trois
places centrales, la Place de la révolution, la Place de la liberté et la Place
de l’Union. Elles sont assez proches les unes des autres, il est possible de se
promener facilement entre les trois. C’est un très bel espace, mais il s’agit
aussi de la plus grande zone piétonne de Roumanie. Sur le chemin, vous pouvez
admirer de vieux palais, dont une partie a récemment été rénovée. C’est très
beau ! La synagogue néologue a récemment ouvert ses portes aux visiteurs après
sa rénovation. Timișoara peut aussi s’enorgueillir d’avoir de nombreux
monuments classés au patrimoine, en style Art nouveau ou baroque. Dans le
centre on trouve aussi de nombreux restaurants, terrasses et cafés où passer un
bon moment. Sur la Place de l’Union se trouve l’Eglise Catholique construite en
1736. Non loin se trouve aussi la Cathédrale Serbe construite en 1750.
L’architecture très riche et très éclectique de la ville reflète la diversité
culturelle qui y a toujours régné. Ici les différentes minorités se sont
toujours bien entendues. »




Sur la Place de la Liberté on devine les vestiges de l’ancienne citadelle,
avec le casino militaire, l’ancien bâtiment de commandement ainsi que
l’ancienne mairie, comme l’explique Simion Giurcă,




«Il s’agit de l’ancien quartier administratif de la ville. Beaucoup
de grands évènements se sont produits ici. La place a été rénovée afin de
pouvoir accueillir plus de public. La place de la Révolution nous remémore
quant à elle les lieux où se sont déroulés les évènements les plus importants
de la Révolution de 1989. Ici l’on peu observer la Cathédrale orthodoxe, l’un
des plus beaux monuments religieux du pays, dont la construction a débuté en
1936. Elle a été inaugurée après la 2ème Guerre mondiale en présence du Roi
Michel. Juste en face se trouve l’Opéra, qui accueille l’une des grandes
fiertés de Timișoara : trois théâtres nationaux en trois langues différentes.
Le Théâtre national de langue roumaine, le Théâtre national de langue allemande
et celui de langue magyare. Ils forment tous les trois, avec l’Opéra,
l’ensemble culturel le plus important de la ville. »


Afin de profiter pleinement de leur temps libre, les touristes sont invités
à se rendre au musée. Le Mémorial de la Révolution, le Musée d’art, le Musée du
Banat ou encore celui du village, il y a de quoi s’occuper ! Simion Giurcă nous
raconte :


« Des expositions et des évènements
sont constamment organisés. Ceux qui aiment faire un voyage sur le canal
Bega, il y a une série de petits
bateaux. Ces embarcations sont produites à Galati et sont destinées au
transport public. Il y a aussi des pédalos pour les familles à enfants et c’est
ainsi que les plus petits peuvent découvrir la ville depuis la rivière. La
nouveauté, c’est que la ville de Timisoara souhaite et probablement réussira à
s’imposer parmi les marchés de Noël, avec deux marchés. Un sera organisé dans
le centre ville et l’autre dans la région du Musée du village du Banat. »


Plusieurs
quartiers autour de Timisoara, se sont très bien développés et proposent des
capacités d’hébergement aux visiteurs quki souhaitent faire un circuit à
travers le sud-est de la Roumanie affirme Simioin Giurca, directeur exécutif de
l’Association de promotion de Timisoara.


« A
commencer par les localités autour de Timisoara, nous recommandons une visite à
Buzias, aux anciens bains impériaux. Mais cette recommandation ne repose pas
uniquement sur la perspective historique, mais aussi pour essayer les vertus
thérapeutiques des eaux de Buzias. Vu que les Colines de Recas sont très connus
pour la production de vin, dans la région de Buzias, plusieurs vignobles de
petites dimensions se sont développés. Les visiteurs peuvent y observer tout le
processus de vinification et bien sûr déguster des variétés de vin. C’est
également près de Buziaș que se trouve
Niţchidorf, la localité natale de l’écrivaine lauréate du Prix Nobel de la
littérature. Ensuite, nous arrivons à Lugoj, un endroit des traditions. D’ailleurs,
c’est justement dans cette localité qu’a été lancée une route des guildes. Les
touristes peuvent découvrir l’histoire de 200 ans des guildes, mais aussi une
ville de la musique chorale roumaine. C’est l’endroit où plusieurs compositeurs
roumains célèbres ont vécu. »


A la fin de leur séjour, les touristes qui arrivent
à Timisoara rentrent chez eux enchantés et recommandent aussi à leurs amis
cette destination, affirme Simion Giurcă.

« Nous sommes ravis de découvrir que
les retours sont positifs. Les touristes qui arrivent depuis des Etats
germanophones reconnaissent une partie de leur architecture, spécifique aux
localités de type allemand. L’influence de la période impériale existe toujours
et nombre de visiteurs nous confirment que Timisoara est surnommée la petite
Vienne. Nombre de touristes de Serbie sont très contents de nous rendre visite
puisqu’ils y découvrent des bâtiments et mangent dans des restaurants
étroitement liés à la culture serbe. Ils sont enchantés par les nombreuses
possibilités de faire des courses dans le centre ville. Et c’est également dans
ce quartier qu’il existe un passage routier, un tunnel que nous avons fait
décorer d’éléments d’art urbain. Nous souhaitons transformer Timisoara en une
destination contemporaine au plus vite. »


Timișoara
a été sélectionnée Capitale européenne de la culture 2023 et le programme est
ciblé sur le slogan « Lightupyourcity » / « Illumine ta
ville ».



Mocanita din Sibiu foto facebook Asociatia Prietenii Mocanitei
Radio Tour jeudi, 18 juillet 2024

Voyage à bord de la Mocanita, au coeur de la vallée Hârtibaciului, dans le département de Sibiu

La « mocănița », petit train à vapeur classé monument historique   Cette semaine, direction la Transylvanie et plus précisément le...

Voyage à bord de la Mocanita, au coeur de la vallée Hârtibaciului, dans le département de Sibiu
Tour d’horizon culturel des musées en plein air en Roumanie
Radio Tour jeudi, 11 juillet 2024

Tour d’horizon culturel des musées en plein air en Roumanie

C’est officiel : il y a un tour culturel des musées en plein air de Roumanie   Le tour culturel des musées en plein air de Roumanie,...

Tour d’horizon culturel des musées en plein air en Roumanie
Dâmbovicioara
Radio Tour jeudi, 04 juillet 2024

Dâmbovicioara

Une région qui plaira à tous les touristes, qu'ils soient à la recherche de repos ou de vacances...

Dâmbovicioara
Ecotourisme au delta du Danube
Radio Tour jeudi, 27 juin 2024

Ecotourisme au delta du Danube

Un endroit unique au monde   Le Delta du Danube, le deuxième delta d’Europe en termes de superficie et le delta le mieux conservé, a été...

Ecotourisme au delta du Danube
Radio Tour jeudi, 13 juin 2024

Saison estivale à la mer Noire

Le littoral roumain, en plein essor   D’une année à l’autre, la côte roumaine de la mer Noire ne cesse d’améliorer son apparence. De...

Saison estivale à la mer Noire
Radio Tour jeudi, 06 juin 2024

Oradea, capitale de l’architecture Art Nouveau de Roumanie

Sans impressionner par leur taille ou leur opulence, les bâtiments d’Oradea se sont toujours distingués par leur beauté.      La ville...

Oradea, capitale de l’architecture Art Nouveau de Roumanie
Radio Tour jeudi, 30 mai 2024

A la découverte de Pădurea Craiului

Des parcours thématiques, des randonnées, des grottes, des courses en montagne à pied ou à vélo, de la cuisine traditionnelle – autant...

A la découverte de Pădurea Craiului
Radio Tour jeudi, 23 mai 2024

Promenade à pied à travers Bucarest

La première attestation documentaire de Bucarest remonte à l’an 1459. Avec une histoire riche, la capitale de la Roumanie est aujourd’hui...

Promenade à pied à travers Bucarest

Partenaire

Muzeul Național al Țăranului Român Muzeul Național al Țăranului Român
Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS Liga Studentilor Romani din Strainatate - LSRS
Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online Modernism | The Leading Romanian Art Magazine Online
Institului European din România Institului European din România
Institutul Francez din România – Bucureşti Institutul Francez din România – Bucureşti
Muzeul Național de Artă al României Muzeul Național de Artă al României
Le petit Journal Le petit Journal
Radio Prague International Radio Prague International
Muzeul Național de Istorie a României Muzeul Național de Istorie a României
ARCUB ARCUB
Radio Canada International Radio Canada International
Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti” Muzeul Național al Satului „Dimitrie Gusti”
SWI swissinfo.ch SWI swissinfo.ch
UBB Radio ONLINE UBB Radio ONLINE
Strona główna - English Section - polskieradio.pl Strona główna - English Section - polskieradio.pl
creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti creart - Centrul de Creație Artă și Tradiție al Municipiului Bucuresti
italradio italradio
Institutul Confucius Institutul Confucius
BUCPRESS - știri din Cernăuți BUCPRESS - știri din Cernăuți

Affiliations

Euranet Plus Euranet Plus
AIB | the trade association for international broadcasters AIB | the trade association for international broadcasters
Digital Radio Mondiale Digital Radio Mondiale
News and current affairs from Germany and around the world News and current affairs from Germany and around the world
Comunità radiotelevisiva italofona Comunità radiotelevisiva italofona

Diffuseurs

RADIOCOM RADIOCOM
Zeno Media - The Everything Audio Company Zeno Media - The Everything Audio Company